dimanche 15 janvier 2012

Rapport sur la reproduction de l’ibis chauve dans la région du Souss-Massa, Saison 2011


Par Widade Oubrou et Mohammed el Bekkay

Introduction:
Le suivi de la reproduction qui vise à étudier la dynamique de la population des ibis chauve dans la région de Souss-Massa, a débuté en 1994, suite au lancement du “Projet de Conservation de l’Ibis Chauve’’, initié par  l’Administration des Eaux et Forêts et Birdlife International.
Aujourd’hui, dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’Action National pour la Conservation de l’Ibis chauve, élaboré par le HCEFLCD et ses partenaires, l’activité du suivi de la reproduction des ibis, a pour objectif de collecter les données fondamentales, qui serviront de base aux interventions à entreprendre, pour améliorer le succès de la reproduction des oiseaux. L’ultime objectif étant de renforcer la population des Ibis chauves, dans la région de Souss-Massa.

I- Déroulement de la saison de reproduction de 2011:
1.   Gardiens :
Comme chaque année, le suivi de la reproduction a été réalisé avec la participation des sept gardiens recrutés par SEO/Birdlife, dans le cadre du  projet de Conservation de l’Ibis Chauve: quatre au niveau du le PNSM et  trois dans la zone de Tamri.
2.   Prospection de l’ancien site de nidification « site C »:
Les visites effectuées régulièrement au site C, pour vérifier toute éventuelle fréquentation par les ibis, ont été sans succès. Comme pour les années précédentes, les ibis  n’ont pas réutilisé ce site pour y nidifier malgré sa convenance pour la reproduction.
          3. Surveillance au niveau des sites de nidification :
 Le site de Tamri a fait l’objet de nombreuses visites, par les touristes durant, les premiers mois de la saison de nidification des ibis; plus particulièrement durant les mois de février et mars. Le nombre de visiteurs s’est ainsi élevé à 31  personnes, tous des ornithologues et/ou des photographes. L’intervention, des gardiens sur place, a été dans certains cas nécessaire pour les éloigner.
4.     Approvisionnement des ibis en eau:
Suite à l’étude menée en 2002, qui amontré l’impact positif de la proximité de l’eau sur la productivité des ibis,et qui a conduit à l’aménagement des points d’eau près de sites denidification, on procède chaque début de saison à l’entretien des ces abreuvoirs (réparation, nettoiement) avant de les alimenter quotidiennement en eau. Les points d’eau sont remplis tôt le matin, pour être vidés au coucher du soleil, afin d’éviter toute contamination.
Le suivi de leur utilisation par les ibis, cette saison, a montré une fréquentation régulière par les oiseaux, durant toute la période de reproduction.

Des ibis adultes et jeunes pendant le mois de juillet

II- Résultats de la reproduction pour la saison 2011:
Les résultats de la saison de reproduction, montrent  que 110 couples ont nichés dans la région, au cours de la saison 2011: 59 dans la zone du PNSM et 51 à Tamri. Parmi ces couples 105 (56 au PNSM et 49 à Tamri) ont réussit à se reproduire, pour donner naissance à 233 poussins (137 à Tamri et 96 au parc).  Cependant seuls 138 (79 au parc  et 59 à Tamri) ont réussit à quitter leurs nids, ce qui correspond à un taux de survis de 59% et une productivité de 1.3 poussins à l’envol/par couple reproducteur.
Le tableau 1, résume  les performances de reproduction des ibis au niveau de chaque site de nidification :

Tableau 1.  Paramètres de la reproduction pour la saison de reproduction de 2011

PNSM
Tamri
Total
Nbr Couples nicheurs
59
51
110
Nbr Couples avec pontes
56
49
105
Nbr Œufs pondus
+108
147
+255
Nbr Poussins produits
96
137
233
Nbr Poussins ayant quitté le nid
79
59
138
Taux de survie des poussins (%)
82.3
43,1
59
Productivité (Poussins à l’envol/couples)
1.4
1.2
1.3











Il est à noter, que les performances enregistrées dans la zone du Parc sont meilleurs que celles notées à Tamri. Ce qui peut être expliqué par le statut de protection dont bénéficie la région du parc,  qui confère au site une quiétude primordiale pour les oiseaux en période de reproduction, et par le fait que le site présente plus d’opportunités  en termes d’alimentation.  En effet il a été noté qu’à Tamri où le nombre de poussins produit est en général supérieur à celui noté dans le parc, un grand nombre de ces poussins n’arrive pas à atteindre le stade d’envol et meurent dans les nids suite à une malnutrition.

II- Conclusion:
En conclusion, la population des ibis a connu cette année une bonne saison de reproduction,avec les mêmes performances que celles enregistrées en 2010. Comme l’annéeprécédente, 105 couples, se sont reproduit dans la région, pour donner naissance à 138 poussins, ayant réussit à quitter les nids.
Au terme de la reproduction,  l’effectif de la population des ibis dans la région de Souss-Massa, a été estimé,  à 511 individus répartis sur les différents sites du PNSM et de Tamri


Évolution des effectifs d'ibis chauves dans la région de Sous-Massa





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...